Atelier de lecture expressive en Seconde SPVL : une expérience enrichissante à renouveler !

C’est dans le cadre de l’enseignement de français que Madame Benchekchou et les professeurs documentalistes Corinne Schulze et Sarah Chanty-Oyhanart ont proposé aux élèves de la section « Service de proximité et vie locale » de participer à une action en direction de jeunes enfants, sous la forme d’un petit spectacle de contes.

Les objectifs de ce projet étaientde donner des clés aux élèves pour bien lire une histoire et entrer en interaction avec des publics divers, des enfants en premier lieu mais également des personnes âgées ou encore des personnes handicapées.

Or, pour garder l’attention de son public, il faut développer une qualité de présence et de relation à ce public, savoir faire vivre les mots, leur donner corps.

Un atelier d’une dizaine d’heures a permis à nos jeunes de mener un travail sur la lecture expressive. En binômes, ils ont choisi un album jeunesse, en ont dégagé les particularités puis se sont engagés dans un travail de lecture expressive. L’accent a été mis sur la recherche d’interactions avec les enfants par le biais de la voix, des expressions du visage, de la gestuelle, de la manipulation de l’objet livre, de l’utilisation d’objets accompagnant la narration et de l’exploitation des illustrations.

 

En fin de parcours, huit de nos conteurs en herbe, soutenus par la présence de leurs camarades, se sont rendus à l’école élémentaire de la vieille-île pour raconter deux histoires à des enfants de deux classes de CP. Ces derniers se sont montrés très enthousiastes et attentifs et leurs professeurs ont encouragé nos élèves à réitérer leur belle initiative !

Notre action a pris fin avec la visite de la médiathèque de la vieille-île. Beaucoup de nos élèves n’y étaient jamais entrés. Notre guide, Madame Gay, leur a permis de découvrir les richesses infinies de ce lieu convivial et chaleureux, tant dans un registre personnel que professionnel.

Pour finir, certains des élèves ont saisi l’opportunité de leur stage de formation au sein d’une structure petite enfance ou d’un EHPAD pour mettre en pratique leurs compétences toutes neuves de narrateur.