Archives par mot-clé : partenariat

La semaine « Ecole-Entreprise » au Siegfried

L’ouverture sur le monde économique est une préoccupation permanente du lycée des Métiers André Siegfried, elle s’inscrit d’ailleurs dans son projet de l’établissement.

Profitant de la semaine « école-entreprise » plusieurs actions ont été programmées et trois partenariats ont été formalisés durant la semaine du 19 au 24 novembre.

  • Avec la Blanchisserie Inter Hospitalière Alsace du Nord de l’EPSAN de Brumath :

Les élèves du CAP Assistant Technique en Milieux Familial et Collectif bénéficieront de Travaux Professionnels Délocalisés à la blanchisserie industrielle. Pour préparer ces séances, l’enseignante a passé une journée de formation au sein de la blanchisserie pour se familiariser avec les lieux et les personnes et prendre connaissance des activités réalisables par les élèves.

  • Avec la clinique St-François de Haguenau :

Le mardi 21 novembre 2018 les responsables de la clinique ont accueilli une délégation d’enseignants pour préparer les futures Périodes de Formation en Milieu Professionnel (stage) des lycéens.

Cette rencontre conviviale aura permis aux enseignants de présenter les différentes formations susceptibles d’effectuer une PFMP à la Clinique. Les tuteurs ont pu de prendre connaissance des attentes de l’école, ce qui facilitera l’accueil des élèves.

Durant les échanges, de nouvelles pistes de collaboration ont été trouvées :

 – Ouverture du lycée aux professionnels pour présenter leur métier, participer aux jurys des examens…

– Ouverture de la clinique pour des Travaux Professionnels Délocalisés au service de stérilisation par exemple….

  • Avec la Grande Surface Spécialisée : Leroy Merlin de Haguenau :

Le même jour, en soirée, une autre délégation de personnels du lycée a été accueillie par les responsables du site, pour découvrir le nouveau magasin et prendre connaissance du fonctionnement de cette enseigne.

Lors de riches échanges qui ont lieu, les enseignants ont pris connaissance :

 – Des compétences attendues par l’enseigne lors du recrutement de nouveaux collaborateurs,

    –  Des outils utilisés par les professionnels

La rencontre conviviale s’est terminée par une visite du magasin.

La formalisation de ces partenariats se concrétise par la signature d’une convention. Elle permet aux deux acteurs (l’école et l’entreprise) de dire ce qu’ils font tout en les engageant à faire ce qu’ils disent. Elle engage également les deux parties, ce qui représente une garantie pour la pérennisation des relations

Hubert STREBLER

Le lycée André Siegfried, à la découverte de Paris, capitale mondiale de la Culture !

Les élèves de la classe Terminale « Accueil et Relation Clients et Usagers » ainsi que les apprenties de Seconde BP Esthétique du lycée des métiers André Siegfried de Haguenau ont participé à un voyage scolaire concocté et piloté par les enseignantes en Lettres Histoire, mesdames Latifa GEOFFROY et Sandrine RUSTENHOLZ.  Cette sortie qui s’est tenu du 14 au 17 janvier  s’inscrit dans le cadre d’un partenariat lycée/CFA. Le programme était 100% dédié à la culture artistique et scientifique.

Dans un premier temps, un travail en amont a été réalisé en classe sur la thématique de l’accueil, la communication et l’image de soi. En effet, la dimension esthétique est une composante essentielle de la représentation que l’on a de soi et de l’estime que l’on se porte. Cette vision de soi peut devenir un frein à l’insertion professionnelle. En ce sens, les soins esthétiques peuvent être un médiateur adapté à cet objectif. C’ est pourquoi les apprenties esthéticiennes ont pu conseiller leurs camarades en leur présentant les outils du « look ». Ils ont pu découvrir tous les métiers liés à « l’accueil » et ont pu prendre conscience de l’importance de l’image de soi dans l’univers professionnel.

En second lieu, cette sortie a permis aux élèves de s’ouvrir à la culture artistique avec la visite du musée du Louvre où ils ont  croisé les œuvres issues de la peinture française des 18 et 19ème siècles, et s’initier aux droits fondamentaux tels qu’ils sont définis mais aussi replacés dans l’actualité de ce début du XXIème siècle.  Après un pique-nique au jardin des Tuileries, ils ont déambulé dans les rues de la capitale en direction de L’opéra Garnier. Se promener dans Paris, c’est mettre ses pas dans ceux des écrivains et de leurs personnages, sur les traces de Zola et de Denise dans « Au bonheur des Dames » par exemple. Des Galeries La Fayette aux Champs Elysées : d’un quartier à l’autre, on découvre une ville « habitée » par ses héros, enchantée par ses artistes.

La visite de l’Opéra a été un choc visuel pour les élèves. Quelle splendeur !  Ils ont eu la chance d’assister à la répétition d’un spectacle, d’admirer le luxe, la richesse de l’architecture et de la décoration du plafond peint par Chagall. Sans oublier tous les métiers liés au spectacle, de l’ouvreuse, à la maquilleuse … . On ne peut parler de luxe sans rajouter et associer à cette visite les parfums : La maison GUERLAIN (Champs Elysées) lieu historique construit en 1914.  Leurs sens étaient en éveil par la beauté, les odeurs et la grandeur des lieux sans négliger la mise en scène de l’accueil. Cet écrin célèbre l’art de vivre à la française.

Paris, c’est aussi la capitale des sciences avec la visite du Palais de la découverte. Encadrés par leur professeur de mathématiques monsieur Eric Kress, ils ont participé par exemple à une expérience interactive surprenante avec de l’air à l’état liquide à -193°C. L’objectif de cette visite était de leur transmettre un savoir et de les inviter à partager le goût des sciences.

En dernier point d’orgue du voyage : du shopping encore et encore pour des élèves avides et impatients de s’adonner à l’une de leur passion. Shopping sans comparaison possible à travers le dédale de rues commerçantes des Champs Elysée et des Marais.

Pour clôturer ce séjour, les élèves ont eu la chance de découvrir Paris by night en croisière sur la Seine !

Mission accomplie pour les enseignantes. L’objectif était double : les ouvrir à la culture et illustrer leurs cours. Et pour reprendre les propos des élèves : « En visitant Paris, nous sommes fières d’être Français !