1er prix littéraire des lycées pro de Haguenau : rencontre-débat au théâtre !

Vendredi 20 avril, les 3 lycées professionnels de la ville ont organisé la première édition du prix littéraire inter-lycées pro haguenovien. Les élèves de 4 classes de 2de professionnelle des lycées Siegfried (la 2de ARCU), Heinrich Nessel et de l’Institution Sainte-Philomène se sont réunis au théâtre pour débattre de leurs lectures et élire le livre qu’ils ont préféré.

Sous la direction d‘Anne-Marie Rabcewicz, professeur de lettres et histoire au lycée des métiers Heinrich Nessel, les lycéens ont tour à tour présenté les booktrailers, bandes annonces dynamiques réalisées pour susciter l’envie de lire avant d’exposer et partager leurs points de vue sur ce qui leur a plu, déplu dans chacun des livres mis en lice. Echange sur des points particuliers tels les personnages, mise en relation avec d’autres œuvres, lecture d’extraits qui ont retenu l’attention, proposition de quiz ont ponctué ces deux heures de rencontre. Et pour finir, deux élèves de 2ARCU Zoller Ines et
Reinbold Aurore ont interprété « Je m’en vais » de Vianney, accompagné par notre guitariste Arnaud Pfeiffer

« Déroute sauvage » a emporté les suffrages ! 

4 livres étaient en compétition et abordaient des variations sur le thème du voyage à travers différents genres littéraires : la BD « Alexandra David-Neel : les chemins de Lhassa » ; le roman autobiographique : « Moi, migrant clandestin de 15 ans » de Thierno Diallo ; le roman d’horreur « déroute sauvage » de Guillaume Guéraud et le recueil de nouvelles « l’éternel retour » de Sylvain Tesson. « Déroute sauvage » a emporté les suffrages !

Ce projet lecture a sans nul doute contribué à développer créativité, esprit critique et autonomie des jeunes tout en étant intégré dans la vie culturelle de la ville avec la visite de l’exposition temporaire « l’appel du lointain » au musée du bagage, la fréquentation de la médiathèque et du théâtre, lieux synonymes d’évasion culturelle.

Le voyage 2017-2018 s’est achevé pour ces élèves encadrés par les « passeurs de livres » que sont les enseignants de français et d’histoire Claudine Benchekchou, Valérie Keller, Anne-marie Rabcewicz, et les professeurs documentalistes Sarah Chanty-Oyhanart, Catherine Challemel, Marie-Hélène Moret et Blandine Penserini.

Nul doute que cette action a rouvert pour plus d’un lycéen le chemin vers le plaisir de lire.